Ambierle

ambierle

La commune poursuit la restauration de son prieuré bénédictin. Actuellement on procède à la remise en état de la our claustrale. Les archéologues ont mis à jour plusieurs squelettes allant du XIe au XVe siècle. Cet important chantier permettra au visiteur d’accéder au cœur du Prieuré.

Paroles d’habitant !

« C’est sous le signe de l’amitié que j’ai découvert Ambierle il y a 30 ans ! Les tuiles vernissées de l’église brillaient au soleil, son ensemble prieural et son retable exceptionnels m’ont saisi par leur beauté. Le musée Alice Taverne m’ouvrait les portes du passé forézien, de la mémoire des hommes. J’ai installé mon atelier de céramique-sculpture et construit mon four à bois d’origine médiéval japonais. Espérant apporter à ma manière, une touche de beauté, accompagné de tous ceux qui font rayonner Ambierle. »

Le saviez-vous ?

Les moines bénédictins devant travailler en dehors des temps de prière pour satisfaire les besoins de la communauté, ont planté des vignes sur un sol granitique adapté à celle-ci. Ambierle, site clunisien fut donc la base de l’épanouissement de la vigne dans le Roannais.